Service informatique a domicile, dépannage d'ordinateur pour le Val d'Oise, 95 Cergy et le Vexin

ordinateur

QR-code-et-dependance-au-numerique

La numérisation du monde progresse

À la faveur de la pandémie, le QR code s’est imposé à nos vies. Jusqu’à devenir incontournable avec le passe sanitaire. Il régit désormais l’ensemble de nos mouvements et accompagne nos gestes, comme un sésame ou une passerelle entre l’univers numérique et le monde réel.

On le retrouve partout, dans le train, à l’entrée des bars, aux musées. Son usage s’est généralisé. On le voit sur les panneaux publicitaires, on l’utilise à l’école pour valider des réponses à des questionnaires ou aux abords des parcs naturels surfréquentés. Il remplace également les menus dans les restaurants ou guide nos achats dans les supermarchés. Cet essor, inimaginable il y a quelques années, est loin d’être anecdotique : le QR code incarne « la société du sans contact ». Cette technologie accélère notre dépendance au numérique et nous fait entrer de plain-pied dans l’ère du flash, un monde peuplé de scanners, d’écrans et de code-barres, un monde illisible à l’œil nu où nous déléguons notre regard aux machines.

https://reporterre.net/QR-code-toujours-sous-l-oeil-de-l-Etat

L'application de vérification des pass sanitaires est maintenant dotée de deux modes de contrôles spécifiques, TAC Verif Plus et TAC Verif OT. Destinés aux professionnels de santé et des transports, ils montrent plus d'informations que la version grand public.

C’est un geste devenu quotidien pour beaucoup de français. À chaque entrée dans un restaurant ou pour utiliser certains transports comme les TGV et les avions, la même demande : « Pass sanitaire s’il vous plait ». Mais tous les contrôleurs n’utilisent pas le même mode de l’application officielle TousAntiCovid Verif selon les situations. Deux nouveaux modes ont été implémentés dans l’application de vérification pendant l’été, TAC Verif Plus et TAC Verif opérateurs de transports.

Le service TAC Verif basique, accessible à n’importe quel particulier sur Android et IOS, permet de confirmer la validité du pass sanitaire scanné. Mais sans que s’affiche plus de détails que le nom, le prénom et la date de naissance de son propriétaire. C’est le mode entre autre utilisé dans les restaurants, les bars ou encore les lieux de loisir et de culture comme les cinémas.

Contrairement à ce qui est encore demandé dans le tutoriel de l’application, les restaurateurs et les employés de lieux de loisir n’ont d’ailleurs légalement pas le droit d’exiger une pièce d’identité pour vérifier ces informations — seules les forces de l’ordre ont le droit.

Sauf que le QR code d’un pass sanitaire contient beaucoup plus d’informations que cela. Le motif contient

  • le prénom et le nom du sujet,

  • sa date de naissance,

  • le nombre de doses injectées par rapport au schéma vaccinal,

  • la date de la piqûre,

  • la maladie ciblée,

  • le vaccin employé,

  • le fabricant du produit médical,

  • l’émetteur du certificat,

  • l’État membre de l’Union européenne dans lequel a eu lieu la vaccination.

Ces données sensibles sont accessibles à partir du QR code, et ce sans la moindre restriction. Des lecteurs open source comme Sanipasse permettent de déchiffrer très simplement les pass sanitaire, depuis longtemps.

https://cyberguerre.numerama.com/13836-il-y-a-plusieurs-version-de-tousanticovid-verif-pourquoi-certaines-montrent-elles-plus-dinfos-sur-votre-qr-code.html

https://www.ladn.eu/tech-a-suivre/ringard-incontournable-qr-code-viral/

 

retour