Service informatique a domicile, dépannage d'ordinateur pour le Val d'Oise, 95 Cergy et le Vexin

ordinateur

NUMERISATION-intrusive

La loi renseignement

Un nouveau texte de loi sur le terrorisme prévoit de pérenniser le traitement automatisé des données de connexion par la DGSI.

Le texte, prévoit de renforcer les mesures préexistantes, et doit modifier la loi sur le renseignement de 2015 et de 2017 relative à la lutte anti-terroriste prolongée par le Parlement jusqu’en juillet 2021.

La loi renseignement de 2015 régentait les accès administratifs aux données de connexion. Son article L851-3 pouvait imposer aux opérateurs la mise en œuvre sur leurs réseaux de traitements automatisés destinés à détecter des connexions susceptibles de révéler une menace terroriste. Le projet de loi sera soumis en mai a notre assemblée nationale.
Voir : https://linformaticien.com/des-algorithmes-contre-le-terrorisme/

La sécurité sanitaire nous pousse a digitaliser l’organisation de notre société. Le ministère de la Santé déploie une nouvelle fonctionnalité pour son application TousAntiCovid. Le stockages des certificats de résultats de tests PCR et antigéniques ainsi que, prochainement, les certificats de vaccination. Certificats qui seront importés dans l’application par l’utilisateur via le portail SI-DEP. Comme pour les attestations de déplacement, ces certificats sont générés et stockés uniquement en local, assure la FAQ de l’application.

La Cnil a bien évidemment été sollicitée afin de donner son avis sur le dispositif, avis qu’elle a rendu public. Comme pour les attestations de déplacement, il doit exister d’autres moyens de fournir ces certificats de tests, et non la seule application TousAntiCovid.

Voir : https://linformaticien.com/la-cnil-valide-le-concept-du-pass-sanitaire-mais/

Les technologies affinent les possibilités de détection, pour le meilleur et parfois le pire.

Le prochain standard attendu est le Wi-Fi 7, basé sur la norme IEEE 802.11be «Extremely High Throughput» (EHT) et promettant au moins 30 Gbit/s. Son arrivée est prévue en 2024. Le Wi-Fi 802.11bf peut être compris comme un norme parallèle, pour les futurs appareils WiFi qui activent également la détection de mouvement SENS.

SENS permettra la surveillance à distance via des appareils WiFi pas besoin de caméras ou de capteurs dédiés. Dans les hypothèses de la norme IEEE Wi-Fi 802.11bf à 60 GHz, la reconnaissance gestuelle dans des applications de jeux, des services, de surveillance de la santé, deviendra possible.

Voir : https://45secondes.fr/wi-fi-802-11bf-cest-la-nouvelle-norme-qui-pourra-detecter-les-mouvements-et-mesurer-les-distances-en-fonction-du-signal/

Pour en savoir plus : https://arxiv.org/pdf/2103.14918.pdf

https://beyondstandards.ieee.org/ieee-802-11bf-aims-to-enable-a-new-application-of-wlan-technology-wlan-sensing/

 

Dans la vie quotidienne, la santé et les assistances à domicile, particulièrement importants dans des pays vieillissants, auront besoin du M2M : télédiagnostic, médicaments intelligents, robots-nurses ou planchers capables de détecter un accident ou un malaise, dispositifs permettant de mobiliser du personnel para-médical en cas de besoin.
Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Machine_to_machine

Voir les évolutions des technologies et du WiFi public dans le monde,

 

retour